Un top chef dans ma cuisine

Comment organiser un anniversaire pour 11 invités âgés de 6 à 70 ans  dans une maison de campagne où l’on débarque la veille après une semaine bien chargée et dont le frigo est aussi vide qu’un téléski au mois d’août ? Un restaurant ? Non, impossible. Les enfants vont piailler dès l’entrée parce que « j’ai faim, quand est-ce que ça arrive ? », pendant le plat parce que « oh non, je n’aime pas ça ! » et au dessert parce que «je suis fatigué,  quand est-ce qu’on rentre ? ».

Quant aux grands, ils veulent juste passer une bonne soirée sans avoir à souffler dans le ballon du monsieur au képi bleu et s’ils peuvent s’éviter du boulot et les gémissements des plus jeunes, c’est le jackpot !
Tel a été mon dilemme, il y a quelques semaines lorsque j’ai dû organiser l’anniversaire de ma maman chérie. Pas de panique ! La Belle Assiette et son réseau de Chefs à travers toute la France est là pour vous sauver la vie (sans exagérer bien sûr ;-)). J’envoie mes envies par mail, les différents chefs du secteur répondent en quelques jours, je questionne, je sélectionne et je me décide enfin. La main tremblante et le coeur battant, je commande donc sur le web (si ma grand-mère avait su ça !) un dîner gastronomique pour 8 adultes (50 euros par tête sans les vins) et une version  dîner-apéro pour les trois enfants qui, de toute façon, n’arriveront pas à tenir plus de 15 minutes à table.

Le jour J, Chef Etienne et Manon arrivent à 18h30 avec absolument tout ce qu’il faut. Quand je dis tout, ce n’est pas une plaisanterie : nappe, serviettes, fleurs, bougies et vaisselle comprises. Ils s’activent en toute discrétion. A 20h tapante, nos hôtes d’un soir sont prêts pour passer aux choses sérieuses, contrairement à nous qui vaquons encore entre la salle de bain et la penderie.

Au programme :

  • Planches apéritives magnifiques et copieuses
  • Langoustines rôties, jus corsé et jeu autour du poireau
  • Mignon de veau et son jus corsé, crème de choux-fleur, pommes de terre Grenailles confites, carottes fondantes
  • Gâteau à la mangue mousse de chocolat blanc / passion et framboise

Et maintenant en images (Etienne, 1000 excuses…les photos ne sont pas à la hauteur de ce que nous avons réellement vu. Satané flash !)

Tapenade, anchoïade, légumes croquants, rillettes de poisson, chèvre…que
des produits locaux et de saison.
Ecrevisses et jeunes poireaux dans tous leurs états (grillés, étuvés,…),
sans oublier le petit jus qui fait le secret des grands chefs.
Le veau qui a été cuit longuement à basse température fond comme du beurre
sous le palais et toujours ce petit jus.
Le gâteau digne des plus grands pâtissiers. Je connais un boudeur de desserts
qui a englouti sa part sans crier gare.

Bonne pioche ! C’est très réussi. Même avec beaucoup d’entraînement, du travail et du temps, je ne serais pas arrivée à la cheville (allez, au mollet…) de Chef Étienne. En plus, je suis reposée et détendue et pour une fois, je n’ai pas raté une miette des conversations. La cuisine paraît plus propre qu’avant le dîner. Il n’y aura même pas la machine à laver la vaisselle à débarrasser au petit-déjeuner, chic !
Chapeau Manon et Etienne ! On vous souhaite de réussir dans votre nouvelle entreprise de chef à domicile car vous avez le talent, la générosité et la gentillesse pour ce métier. Encore bravo !

Si vous souhaitez contacter Etienne et Manon qui officient à Marseille et sa région, rendez-vous sur la page Facebook La Table Appart’.

Photo souvenir de nos deux stars d’un soir. Tiens, il me dit quelque chose, lui…

Partagez cet article

facebooktwittergoogle_pluspinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *