Higuma, Paris 1er

Higuma, voici une adresse de restaurant japonais dans le quartier de l’Opéra (rue Sainte-Anne, Paris), facile, bonne et pas chère que j’adore fréquenter le samedi à l’heure du déjeuner. Inutile de chercher les sushis sur la carte d’Higuma : ce sont les bouillons (lamen), les nouilles et les riz sautés qui sont à l’honneur.

  • Pas de réservation : autant arriver vers midi si vous ne souhaitez pas attendre ; mais pas d’inquiétude, il y a 3 salles en enfilade et ça va très vite.
  • Aucun complexe à avoir si vous y allez avec vos enfants ; l’ambiance cantine vous détendra tout de suite :  brocs en métal,  âge au fond du verre et blouses des serveurs ; tout y est !

 

En entrant à droite, derrière le bar, les cuisiniers s’affairent à leurs woks avec, à disposition, de grand bacs de légumes pré-coupés. Vue la quantité, pas de souci à se faire sur la fraîcheur des plats. Ici, le wok est multi-fonctions : il cuit les aliments et sert d’évier pour faire la vaisselle…d’où les robinets d’eau qui coulent en permanence sur le piano de cuisson. A quand les fours-lave-vaiselle ?
Lamen déjà entamé…
Vous passez votre commande parmi la liste interminable de plats à prix défiant toute concurrence (6-8€, le plat) et à peine le temps de rendre la carte que c’est déjà servi ! Dommage, les enfants n’ont même pas eu le temps de râler  😉
Délicieux Gyozas !
J’ai sauvé ce qui restait pour la photo
Tout le monde apprécie, même le costaud David Douillet qui s’est fendu d’un gribouillage sur le mur de dédicaces. Vous l’aurez compris, vous ne resterez pas sur votre faim dans les deux sens du terme. Pour les petits appétits ou les enfants, je vous conseille de partager. Oubliez le dessert ou le café, cela n’existe pas. En sortant, balade digestive au temple des épices Roellinger pour les foodistas ou  chez Voyageur du Monde pour les rêveurs ou les deux ! Et s’il vous manque un petit goût sucré pour terminer ce repas, pousser jusqu’à la rue des Petits-Champs à la confiserie G. Tertrel.

 

Petite queue devant le restaurant…
Partagez cet article

facebooktwittergoogle_pluspinterest

3 Responses

  1. Seb dit :

    C'est "ramen"et non "lamen" 😉

    Très bon resto je confirme !

  2. "ramen" est plus communément utilisé…mais "lamen" se dit aussi 😉

  3. Oliv' dit :

    Lamen ou Ramen, c'est de toutes les façons un kanji japonais qui est retranscrit en français, et en fonction de la région du japonais qui prononce, il dira Ramen ou Lamen… donc c'est comme à l'école des fan; tout le monde à gagné !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *