Chouquettes

Hier, c’était la rentrée, après des vacances pas des plus reposantes pour les enfants ; alors pour le goûter, réconfortons ces petits anges avec des chouquettes faites maison.
 Pour ce faire, je me suis basée sur la recette de Mercotte que j’ai trouvée dans son nouveau livre Solution Dessert, cadeau du père Noël ; bonne idée, les cadeaux qui profitent à  tout le monde, hein ?
J’en ai aussi profité pour étrenner mon nouveau joujou : un superbe robot pâtissier vert pomme, ma-gni-fi-que ! (photo ci-dessous pour les intéressés). Attention, cette recette se réussit très bien à l’ancienne, sans robot à la force du poignet. Sans trop de surprise, la base de la chouquette est une pâte à choux sucrée à laquelle on va rajouter de gros grains de sucre que l’on trouve maintenant facilement dans le commerce.


Ingrédients (pour une soixantaine de petites chouquettes)
  • 125g d’eau
  • 125g de l’ait (entier de préférence)
  • 4g de sel
  • 5g de sucre
  • 125g de beurre doux
  • 165g de farine fluide
  • 250g d’oeufs (blanc+jaune), soit 5 oeufs environ
  • Gros grains de sucre pour la finition (absents de la photo)

 

 

Matériel qu’il vous faut :

  • Une balance
  • Poche à pâtisserie et une douille de 8 ou 10 mm selon la taille des choux désirés.
  • Un robot pâtissier, si vous avez la chance d’en avoir un,  muni du fouet plat (dit aussi feuille) ou tout simplement, une bonne vieille cuillère en bois ou une maryse et beaucoup d’huile de coude.
  • Plaque à pâtisserie
  • Feuille de silicone
1) Versez dans une casserole l’eau, le lait, le beurre coupé en morceaux, le sel et le sucre. Portez lentement à ébullition en remuant à l’aide d’une cuillère en bois.
2) Une fois que le mélange frémit, incorporez la farine hors du feu en seule fois et continuez de mélanger.
3) Une fois que la pâte s’est formée, remettez la casserole sur le feu doux sans cesser de mélanger. Cette opération doit durer 2-3 minutes. Elle permet de « dessécher » la pâte : on doit voir apparaître au fond de la casserole une sorte de matière translucide un peu collante.
4) Transvasez votre pâte dans le bol de votre robot (muni du fouet plat) à la vitesse basse/moyenne (ou bien continuez à la spatule) et ajoutez-y les oeufs un par un en travaillant la pâte. Cette étape a pour but de réhydrater cette dernière et d’y incorporer de l’air. C’est ce qui va permettre aux choux de bien gonfler à la cuisson.
Et voilà « THE » robot…ce n’est pas pour me vanter mais je suis super contente (pas mal, non ?) 
5) Mettez votre pâte dans la poche à douille à l’aide de la maryse. Moi, j’utilise une pince à linge (cf photo) pour éviter que le contenu coule partout…puis dressez des boules de pâte sur la plaque recouverte de la feuille de silicone ou papier sulfurisé. Pour les réussir, il faut tenir la douille verticalement à un centimètre de la surface de la plaque. Le diamètre des boules réalisées va dépendre de la taille souhaitée des choux. Sachez juste qu’elles vont doubler de volume. Alors méfiez vous de ne pas trop les rapprocher les unes des autres et de positionner les en quinconce.
6) A l’aide d’une fourchette légèrement mouillée ou encore mieux, trempée dans un mélange de jaune d’oeuf et d’eau (pour la dorure du chou), appuyez délicatement sur la pointe qui a pu se former sur chaque boule de pâte. Posez dessus quelques grains de gros sucre et le tour est joué !
7) Il ne vous reste plus qu’à enfourner. Personnellement, j’ai suivi les conseils de Mercotte : four à chaleur statique (et non pas tournante) pendant 35 minutes à 180°C. Cependant, au bout de 35 min mes chouquettes n’étaient pas dorées…donc j’ai poursuivi la cuisson jusqu’à obtenir une belle coloration. Il faut savoir trois choses au sujet de la cuisson :
  1. Ne pas s’inquiéter si les choux ne gonflent pas tout de suite (les miens ont mis plus de 15 minutes avant de monter)
  2. Faire cuire une plaque après l’autre. J’ai tenté de faire cuire 2 plaques simultanément : cela ne marche pas. Les choux de la plaque du dessous n’ont pas gonflé.
  3. Surtout, surtout, ne pas ouvrir la porte du four pendant la cuisson.
Il existe d’autres méthodes de cuisson (voir la vidéo d’Inratable ici ) mais je trouve l’opération plus compliquée (cependant utile si vous n’avez qu’un four à chaleur tournante).
8) Une fois cuites, faites refroidir les chouquettes sur une grille sinon la vapeur d’eau risque de les ramollir.

Voilà, maintenant que vous avez fait le plus dur, elles vont disparaître comme un éclair 😉
Partagez cet article

facebooktwittergoogle_pluspinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *